:: mar 21 avril 2009 à 20:38:57  » RDC: Inconscience de certains parents et de certaines femmes adultes sur des accoutrements féminins   :: mar 21 avril 2009 à 10:00:56  » Rwanda : Un tribunal civil se déclare incompétent sur le sort de Nkunda   :: mar 21 avril 2009 à 05:32:45  » Le New York Times remporte cinq prix Pulitzer   :: mar 21 avril 2009 à 05:32:20  » · La production de Toyota au plus bas depuis 31 ans   :: mar 21 avril 2009 à 05:31:53  » · Le prince Charles attendu en librairie avec le roi Abdullah de Jordanie   :: mar 21 avril 2009 à 05:31:25  » · Le secrétaire général de l'ONU s'inquiète des civils sri-lankais   :: mar 21 avril 2009 à 05:31:00  » · L'ONU veut renforcer les efforts de paix au Moyen-Orient   :: mar 21 avril 2009 à 05:30:34  » Madagascar: Marc Ravalomanana assure qu'il est toujours président   :: mar 21 avril 2009 à 05:30:10  » Marc Ravalomanana entend rentrer rapidement à Madagascar   :: mar 21 avril 2009 à 05:29:47  » · Des pirates somaliens libèrent un navire, et en attaquent deux autres   :: mar 21 avril 2009 à 05:29:21  » Le parquet s'oppose à une enquête sur Bongo et Sassou Nguesso   :: mar 21 avril 2009 à 05:12:42  » Rançon demandée en Somalie pour les humanitaires de MSF-Belgique   :: mar 21 avril 2009 à 05:12:17  » · Nelson Mandela, invité surprise du meeting de l’ANC   :: mar 21 avril 2009 à 05:11:50  » · Somalie : enlèvement de deux travailleurs humanitaires de MSF   :: mar 21 avril 2009 à 05:11:09  » · Gabon : Marc Ona Essangui reçoit le prix Goldman de l’environnement 2009   :: mar 21 avril 2009 à 05:10:39  » · Miss Guadeloupe accuse Miss France d’avoir provoqué sa chute   :: mar 21 avril 2009 à 05:10:12  » · RDC : Evariste Boshab élu président du bureau de l’Assemblée nationale   :: mar 21 avril 2009 à 05:09:49  » Assemblée nationale : l’Udemo, la grande absente au bureau   :: mar 21 avril 2009 à 05:09:17  » Mbandaka : assemblée provinciale, une session extraordinaire pour réconcilier   :: mar 21 avril 2009 à 05:08:48  » Kinshasa : Les écoles devraient accepter les élèves qui n’ont pas payé leurs derniers frais de scolarité Accueil du site Toute l'actualité Nous contacter
RUBRIQUES Archives La semaine Spécial 50 ans DIA

RDC : Des actes cruels, inhumains dans les postes de police à Kisangani

- Une Ong de défense des droits humains alerte l'opinion

Johannesburg, – (D.I.A.) - Face au décès de Monsieur Sabuni Mabilanga Gaby, un jeune homme âgé de 18 ans, habitant la 12ème avenue n° 66 dans la commune de Kabondo, le Groupe Lotus, une organisation de défense des droits humains basée à Kisangani en République Démocratique du Congo, RDC, s’insurge contre la consécration des actes cruels, inhumains ou dégradants dans les postes de police et les services de sécurité à Kisangani.

 



Dans un communiqué publié le 26 mai, l'Ong décrit le contexte dans lequel cette mort est arrivée.  "Alors que la ville de Kisangani connaît de sérieuses difficultés d’approvisionnement en carburant et que les revendeurs, craignant une imminente rupture de stock, ont revu à la hausse le prix du carburant, l’autorité provinciale a pris un arrêté portant fixation du prix du carburant à 900 Francs congolais, soit 1,57 dollars américains", peut-on lire dans le document publié par l'ong Lotus. "Cet acte réglementaire était assorti de dispositions pénales à l’endroit de tout contrevenant et une brigade composée d’agents de sécurité et d’agents de la police a été mise en place pour traquer les revendeurs récalcitrants", l'Ong.

Lotus donne des détails suivant dans la manière dont les agents de l'ordre opèrent : "Sur le terrain, ces agents de sécurité et de la police ont adopté une stratégie consistant à se faire passer pour des clients afin de surprendre les revendeurs en flagrance. Dans leur coup de filet sont tombés plusieurs revendeurs  dont  Sabuni Mabilanga Gaby qui a subi des tortures alors qu'il était en prison. Et le jeune homme a rendu l'âme dans la nuit du dimanche 25 mai au lundi 26 mai 2008. Lors de l'admission du défunt à l'hôpital, le diagnostic établi faisait état de traumatismes encéphalo - crâniens et d’hémorragie interne.

 

Face à cette situation, l'Ong demande à l'Etat congolais  "de prendre des mesures législatives, administratives, judiciaires et autres mesures efficaces pour empêcher que des actes de torture continuent à se commettre sur son territoire et ce, conformément aux dispositions de l’article 2 de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, ratifiée par la RDC".

Aux autorités politico-administratives provinciales, Lotus recommande d’adopter une politique des hydrocarbures efficiente de manière à s’attaquer plutôt aux causes de la pénurie qu’à ses conséquences qui se concrétisent par la hausse du prix du carburant. L'Ong leur demande également de veiller au respect strict de l’exécution des mesures qu’elles prennent afin d’éviter les dérapages et les abus.  

 

Aux autorités judiciaires, l'Ong de défense des droits humains demande de procéder, sans délai, à une enquête impartiale afin d’établir immédiatement les responsabilités de toutes les personnes impliquées dans la perpétration de ces actes de torture ayant conduit à la mort. Les membres de cette Ong recommandent aux autorités judiciaires "de juger et de condamner fermement les auteurs incriminés et ce, avec diligence, dans la perspective de dissuasion et de lutte contre l’impunité". (De notre correspondant Gustave Lobunda, sj, Agence catholique D.I.A. – www.dia-afrique.org )

 

 

 

Sites